Convention relative à l’aide alimentaire : Contribuer à la sécurité alimentaire mondiale
 
» Accueil »

  • La Convention relative à l’aide alimentaire de 1999, la dernière d’une longue série d’accords de coopération multilatérale depuis 1967, a pour objet de contribuer à la sécurité alimentaire mondiale et d’améliorer l’aptitude de la communauté internationale à répondre aux situations d’urgence alimentaire et autres besoins alimentaires des pays en développement.

  • Aux termes de la CAA, les pays donateurs s’engagent à fournir des volumes minimaux spécifiés d’aide alimentaire aux pays en développement ayant le plus de besoins, quelles que soient les fluctuations des disponibilités et des prix alimentaires mondiaux.

  • Les donateurs de la CAA sont incités à améliorer l’efficacité et la qualité de l’aide alimentaire afin de soutenir la sécurité alimentaire, notamment pour les groupes les plus vulnérables, et ils cherchent à améliorer la coordination entre les membres dans le domaine de l’aide alimentaire. Une proportion croissante des opérations des donateurs revêt la forme d’achats auprès d’autres pays en développement ou d’achats locaux, acheminés pour l’essentiel par le biais d’opérations multilatérales.

  • En 2008/09, les opérations d’aide alimentaire au titre de la CAA ont totalisé 7,9 millions de tonnes, ce qui représente une hausse de 11 % sur l’année précédente, la première augmentation depuis 2005/06. Les donateurs ont donc sensiblement dépassé leurs engagements minima annuels cumulés de 5,4 millions de tonnes. Les prix des céréales à l’international et les coûts de fret ont baissé sensiblement par rapport à leurs pics enregistrés au début de 2008, même si les prix sur les marchés locaux dans plusieurs pays en développement à déficit alimentaire restent élevés. Comme l’année précédente, la vaste majorité de l’aide alimentaire dispensée aux termes de la CAA a été fournie en réponse à des situations d’urgence et des opérations de secours de longue durée, tout particulièrement en Afrique. Les opérations dans cette région, notamment en Afrique subsaharienne, ont totalisé 5,3 millions de tonnes, soit l’équivalent des deux tiers du total et environ 6 % de plus que pendant l’année précédente.

  • La CAA est administrée par le Comité de l’aide alimentaire, qui bénéficie des services du Secrétariat du Conseil international des céréales basé à Londres.

Dernière mise à jour : Lundi 12 avril 2010
 

Lors de la 106e session du Comité de l’aide alimentaire, les membres sont convenus de ne pas proroger la Convention relative à l’aide alimentaire de 1999. Par conséquent, ladite Convention a expiré le 30 juin 2012.
Le 1er janvier 2013, la Convention relative à l’assistance alimentaire est entrée en vigueur et un complément d’information à ce sujet figure sur www.foodassistanceconvention.org.
© copyright International Grains Council 2014